L'Exégèse du dernier Dixième

L'Exégèse du dernier Dixième


Sommaire du livre

Premièrement : des versets coraniques et des paroles prophétiques au sujet du mérite du Coran, de sa récitation et du fait de méditer dessus.

Deuxièmement : les trois dernières parties du Noble Coran que les musulmans lisent et mémorisent le plus fréquemment.

Troisièmement : l’explication (Tafsîr) de ces trois dernières parties. En effet, on ne peut en tirer profit entièrement, les méditer et appliquer ce qu’elles contiennent comme règles, qu’en prenant connaissance de leur signification.

Quatrièmement : l’explication de la croyance du musulman de deux manières :
Sous forme de questions-réponses : des réponses concises et claires à 60 questions sur les points les plus importants de la croyance ;
Sous forme de dialogue et de récits édifiants rapportés dans la rubrique « Dialogue pacifique »

Cinquièmement : les piliers de l’Islam en commençant par la double attestation de foi, puis les règles de la purification, la prière, la Zakât, le jeûne et le Pèlerinage.

Sixièmement : nous avons mentionné dans les questions-réponses ayant trait à la croyance, l’interdiction de visiter les sorciers et les devins. L’Islam recommande et permet par contre l’exorcisme (en prononçant des versets coraniques et des invocations prophétiques) afin que le musulman se réfugie auprès d’Allah en toutes circonstances. Puis, nous avons mentionné les caractéristiques des sorciers et devins, et la différence qu’il y a entre eux et les personnes pieuses (qui pratiquent l’exorcisme permis), car la plupart des charlatans revêtent l’habit de la personne pieuse (pour mieux tromper les gens).

Septièmement : nous avons également mentionné dans les questions-réponses ayant trait à la croyance, l’interdiction d’adresser les demandes et d’invoquer les morts et les walis, en dehors d’Allah. Nous avons donc mentionné ce qui est permis dans ce domaine, c’est-à-dire invoquer Allah, de la manière dont le Prophète ε l’a fait ; de même, nous avons cité les causes de l’exaucement des invocations et les choses qui l’empêchent, et donné des exemples d’invocations rapportées dans la Sunna. Puis, nous avons abordé le rappel d’Allah, ses mérites et son utilité, et donné des exemples de formules de rappel rapportées dans la Sunna.

Huitièmement : De manière concise, nous avons rapporté plus de 70 moyens d‘accomplir des œuvres méritoires, puisés dans le livre Riyâdh as-Sâlihîn, présentés sous forme de tableau, avec l’œuvre méritoire et le hadith authentique qui mentionne le mérite qui s’y rapporte ; également, vous trouverez en résumé 60 œuvres qui sont interdites en Islam, avec la preuve pour chacune d’elle.

Neuvièmement : En conclusion de cet ouvrage, vous trouverez la description des ablutions et de la prière illustrée, ainsi que des erreurs fréquentes commises dans ces deux rituels
Add to list
Free
85
4.3
User ratings
111
Installs
5,000+
Concerns
0
File size
43380 kb
Screenshots
Screenshot of L'Exégèse du dernier Dixième Screenshot of L'Exégèse du dernier Dixième Screenshot of L'Exégèse du dernier Dixième Screenshot of L'Exégèse du dernier Dixième Screenshot of L'Exégèse du dernier Dixième
About L'Exégèse du dernier Dixième
Sommaire du livre

Premièrement : des versets coraniques et des paroles prophétiques au sujet du mérite du Coran, de sa récitation et du fait de méditer dessus.

Deuxièmement : les trois dernières parties du Noble Coran que les musulmans lisent et mémorisent le plus fréquemment.

Troisièmement : l’explication (Tafsîr) de ces trois dernières parties. En effet, on ne peut en tirer profit entièrement, les méditer et appliquer ce qu’elles contiennent comme règles, qu’en prenant connaissance de leur signification.

Quatrièmement : l’explication de la croyance du musulman de deux manières :
Sous forme de questions-réponses : des réponses concises et claires à 60 questions sur les points les plus importants de la croyance ;
Sous forme de dialogue et de récits édifiants rapportés dans la rubrique « Dialogue pacifique »

Cinquièmement : les piliers de l’Islam en commençant par la double attestation de foi, puis les règles de la purification, la prière, la Zakât, le jeûne et le Pèlerinage.

Sixièmement : nous avons mentionné dans les questions-réponses ayant trait à la croyance, l’interdiction de visiter les sorciers et les devins. L’Islam recommande et permet par contre l’exorcisme (en prononçant des versets coraniques et des invocations prophétiques) afin que le musulman se réfugie auprès d’Allah en toutes circonstances. Puis, nous avons mentionné les caractéristiques des sorciers et devins, et la différence qu’il y a entre eux et les personnes pieuses (qui pratiquent l’exorcisme permis), car la plupart des charlatans revêtent l’habit de la personne pieuse (pour mieux tromper les gens).

Septièmement : nous avons également mentionné dans les questions-réponses ayant trait à la croyance, l’interdiction d’adresser les demandes et d’invoquer les morts et les walis, en dehors d’Allah. Nous avons donc mentionné ce qui est permis dans ce domaine, c’est-à-dire invoquer Allah, de la manière dont le Prophète ε l’a fait ; de même, nous avons cité les causes de l’exaucement des invocations et les choses qui l’empêchent, et donné des exemples d’invocations rapportées dans la Sunna. Puis, nous avons abordé le rappel d’Allah, ses mérites et son utilité, et donné des exemples de formules de rappel rapportées dans la Sunna.

Huitièmement : De manière concise, nous avons rapporté plus de 70 moyens d‘accomplir des œuvres méritoires, puisés dans le livre Riyâdh as-Sâlihîn, présentés sous forme de tableau, avec l’œuvre méritoire et le hadith authentique qui mentionne le mérite qui s’y rapporte ; également, vous trouverez en résumé 60 œuvres qui sont interdites en Islam, avec la preuve pour chacune d’elle.

Neuvièmement : En conclusion de cet ouvrage, vous trouverez la description des ablutions et de la prière illustrée, ainsi que des erreurs fréquentes commises dans ces deux rituels

User reviews of L'Exégèse du dernier Dixième
Write the first review for this app!
Android Market Comments
No comments in the Android market yet